Éditorial

 

Suite à ce beau mois de mai riche en animations, vous trouverez dans notre numéro quasi estival de l’hirondelle (le numéro 106), tous les comptes rendus de ces activités. Il est vrai qu’après un début d’année civile chaotique, nous avions besoin de nous retrouver pour des moments soit institutionnels comme notre assemblée générale, soit festifs comme le concert des Bungalow sisters, soit artistiques et culturels comme notre rencontre-déambulation artistique ou notre soirée théâtre.

Ce qui nous rassure en regardant dans le rétroviseur est le fait que vous ayez répondu « présent » à chacune de ces propositions, à tel point que pour notre concert du 7 mai, nous avons été dans l’obligation de refuser quelques entrées.

Malheureusement, toute médaille a son revers, et ce que nous avions prévu au mois de juin, à savoir notre repas de quartier, lequel, pour cause de Covid n’a pas eu lieu depuis 2019, ne pourra pas non plus se tenir cette année, le manque de matériel disponible en mairie nous obligeant à changer d’avis. Entre les fêtes d’écoles et autres manifestations estivales il nous restait à organiser un repas de quartier avec une partie des participants assis, d’autres debout, et aucun marabout pour nous protéger en cas d’averse, ni même le moindre tuteur pour accrocher nos guirlandes. Autant dire que dans ces conditions, il eut été ambitieux de notre part d’espérer vous voir participer en masse qui, avec son pliant, qui, avec son transat, qui, avec son parapluie !

Qu’à cela ne tienne, nous essaierons de redémarrer l’année en septembre (voire fin août avec la balade gourmande) avec de nouvelles propositions et un éternel espoir d’organiser notre vide grenier le premier dimanche d’octobre sous des cieux radieux comme nous en avons connus par le passé.

En attendant ce redémarrage post estival ou pré automnal (c’est selon, comme le verre à moitié plein ou à moitié vide) je vous souhaite un bel été radieux, de belles vacances, de belles récoltes et vous donne rendez-vous pour la balade gourmande en collaboration avec l’association du quartier Bourbonnoux (vous savez les mous du genou !) et la reprise de nos animations en septembre.