Éditorial

Le 11 décembre dernier, nous étions réunis à Pignoux pour discuter travaux. Le sujet, un tantinet polémique comme il se doit : réfection de la rue Catherinot, tant espérée par les riverains, puis inversion du sens de circulation des rues des Lauriers et Catherinot, ainsi que la mise en sens unique d'une partie de la rue Charlet entre les 2 rues citées précédemment.

Bien évidemment, on ne peut pas se plaindre de voir son environnement immédiat s'améliorer, bien que la réaction première soit de l'inquiétude, voire de la crainte : manque de sécurité, risque de trouver des véhicules qui circulent en sens inverse du sens désigné. Mais tout bien réfléchi, la crainte la plus forte n'est-elle pas celle du changement des habitudes plutôt que celle du changement du sens de circulation ?

Notons quand même un point extrêmement positif dans cette histoire : une partie des trottoirs de la rue Charlet sera enfin restituée à ses propriétaires légitimes, les piétons ! Le règne de la voiture toute puissante serait-il en train de s'éteindre ? Si tel est le cas, alors OUI, continuez les travaux et interdisez définitivement les stationnements sauvages.

Et puis pour continuer dans le même esprit, à savoir le partage de l'espace public ente les différents acteurs mobiles, l'idée de la zone 30 dans le quartier a été relancée. A priori, le représentant de la mairie a affirmé qu'il n'avait rien contre, que le projet, après avoir été éconduit dans un premier temps, allait être étudié à nouveau, ce qui permettrait aux cyclistes d'emprunter les petites rues de notre quartier en toute liberté et en toute sécurité.

Et puis, comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la boîte à livres, dont l'idée a germé en janvier 2016, est prête à être installée. Nous n'attendons que le signal de la mairie pour la pose définitive.

Comme vous le voyez, l'année 2018 s'annonce sous les meilleurs auspices. Espérons que toutes ces prévisions sauront se concrétiser dans un délai raisonnable, et, au nom de l'association, je vous souhaite une excellente année 2018.