Éditorial

Comme vous l'avez remarqué sur notre dernier numéro de l'hirondelle (le n° 83 de novembre 2016) la couleur de notre journal a changé. Dire que nous l'avons fait volontairement ressemblerait très certainement à un abus de langage. En fait, il se trouve que, pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous avons dû changer d'imprimeur. A cet imprimeur nous avions dit ne pas être farouchement attachés à la couleur jaune, même si cette couleur avait tendance à marquer notre identité depuis de nombreuses années ! Nous lui avions simplement indiqué que nous risquions de vouloir changer la couleur d'impression… un jour, peut-être.


Et bien qu'à cela ne tienne, ce nouvel imprimeur, pressé par une surcharge de travail exceptionnelle, n'a lu que la fin de la phrase, et a décidé, en accord avec lui-même, ce qui est bien suffisant bien que pas toujours facile, de changer illico la couleur du papier et de nous imprimer ce numéro sur du magnifique papier rose.


Alors de là à faire comme en Suisse, à savoir une votation dans le quartier pour savoir si vous êtes plutôt pour conserver la couleur d'origine ou bien pour changer à chaque tirage, il est un pas de géant que je n'oserai franchir, de peur du ridicule qui, bien que ne tuant pas, ne rehausse pas la grandeur du débat.


Et donc, quand vous lirez ce nouveau numéro, vous saurez si la valse des couleurs est toujours à la mode en cette nouvelle année. Que ceux qui aiment la diversité conservent soigneusement tous ces exemplaires, comme un arc-en-ciel illuminant le ciel du quartier en ces jours d'hiver où les nuages sont parfois si bas qu'on en arriverait à se prendre les pieds dedans.


Et puis, pour terminer sur une phrase souvent entendue, dans le quartier Charlet, le changement n'est pas qu'un simple aphorisme, c'est devenu une réalité.


J'en terminerai en vous souhaitant à tous une excellente année 2017 et que les plus superstitieux d'entre vous ne prennent pas peur : même si le nombre 2017 est un nombre premier, l'année 2017 n'en sera pas pour ça plus mauvaise même si c'est une année électorale, même si le tour de France 2017 part de Düsseldorf, en Allemagne, le 1er juillet alors que le tour d'Allemagne ne part pas de France, et même si une éclipse totale du soleil traversera les Etats-Unis d'est en ouest au mois d'aout.


Bonne année à tous et venez nombreux aux animations que nous vous proposons, ce sera notre meilleure récompense.